Confusion autour de l’évêque Diomède

Publié le par Theophylactère

Suite à sa déposition et à son interdiction de célébrer, l'évêque Diomède a néanmoins officié dimanche dernier en indiquant qu'il ne se repentirait pas car il n'était pas coupable. L'information nous est donnée par une dépêche de l'Associated Press (ici en anglais). Par la même occasion, dans une série de lettres en russe, ici, il demande au président du Tribunal ecclésiastique de traduire le Métropolite Kirill devant ce même tribunal alors qu'il indique au Patriarche Alexis II que sa déposition n'est pas canonique car elle viole le canon 74 des Apôtres.


Mais au même moment, le blog Notes from the Underground (qui suit admirablement bien l'affaire) rapporte une interview avec l'évêque Diomède en date du 30 juin, dans laquelle il se dit prêt à accepter la sanction et à redevenir un simple moine tout en maintenant ses positions contre l'oecuménisme et son discours critique à l'égard du Patriarcat de Moscou. Sa situation apparaît donc bien confuse. L'interview est accessible en ligne en russe ici et en anglais ici.


Entretemps, à en croire le site portal-credo.ru, une communauté de moines a manifesté son soutien à l'évêque Diomède par une lettre ouverte en russe ici. Le site Vertograd, lui, nous indique (en anglais) le détail des votes au synode sur la déposition de l'évêque Diomède. Se sont abstenus le Métropolite Hilarion de l'Eglise Russe Hors Frontière et l'Archevêque Serge de Ternopol (en Ukraine). Ont voté contre les évêques Pitirim de Syktyvkar et de Vorkuta, Théodore de Kamenetsk-Podolsk et Vladimir de Pochaev. Signalons que l'évêque Marc de Berlin (EORHF) et ses autres collègues de l'EORHF ont voté la déposition.

Publié dans orthodoxie-libre

Commenter cet article